Vous êtes ici : AccueilÀ la une

In the air : MOCCA à l’Observatoire du Puy de Dôme depuis le 11 mai 2021

Publié le 21 mai 2021 Mis à jour le 26 mai 2021
Date(s)

du 11 mai 2021 au 31 août 2021

Mickaël RIBEIRO et Alexandre FAISSAL qui aident à stabiliser la caisse.



 

MOCCA ou Mass spectrOmetry for the multiphasic Composition of the Cloudy Atmosphere est un dispositif instrumental du LaMP qui permet de mesurer en continu la composition organique des phases gazeuses, particulaires et aqueuses atmosphériques. En son cœur, un PTR TOF MS ou Proton Transfer Reaction Time of Flight Mass Spectrometer.

Après quelques mois d’une série de tests réalisés au laboratoire (stage de master 2 SCAC d’Etienne Brugère), l’instrument a été déplacé à la station de l’observatoire du Puy de Dôme mardi dernier non sans quelques péripéties. Une grue télescopique pilotée à distance est montée pour l’occasion et a permis à l’instrument d’un poids de près de 200kg de franchir avec succès l’entrée de l’observatoire.

MOCCA restera au moins jusqu’à cet été pour une première série de mesures intensives de la composition gazeuse et particulaire grâce à l’un des modules CHARON. Ces premières mesures permettront d’évaluer les performances de l’instrument en conditions de ciel clair et nuageuses et d‘optimiser les conditions opératoires en conditions de fond.

Merci à toute l’équipe.

Contact agnes.borbon@uca.fr

 

La grue pour déplacer l'instrument
La grue pour déplacer l'instrument

MOCCA désormais installé dans la salle de mesures physiques. Le vide doit être d’abord atteint (autour de 10-5 mbars) avant d’être connecté à la veine de prélèvement
MOCCA désormais installé dans la salle de mesures physiques. Le vide doit être d’abord atteint (autour de 10-5 mbars) avant d’être connecté à la veine de prélèvement