PARCS (Chantier Arctique)

Publié le 28 janvier 2019 Mis à jour le 28 janvier 2019

L'objectif du projet PARCS est d’évaluer l’impact de la pollution atmosphérique en Arctique.

Les équipes du LaMP s'intéressent à l'évaluation de l’impact de la pollution des précipitations sur les émissions marines de particules primaires (composition chimique, taille, propriétés CCN et IN) et secondaires (analyse des précurseurs à la nucléation, rôle de la bio-géochimie marine,…). Le sous-projet lié aux émissions marines a été co-financé par l’IPEV dans le cadre du projet MACA (Marine Aerosol impact on Clouds in the Arctic). Des mesures ont été effectuées en atmosphère semi-contrôlée (mésocosmes) et à l’aide d’un générateur artificiel d’embruns, en lien avec l’activité biologique de l’eau de mer lors d’une campagne de terrain menée au Svalbard (Ny Alesund) en mars 2017.

PI PARCS : Kathy Law (LATMOS)
 

parcs







 

L'équipe au Svalbard (mars 2017)